vendredi 15 avril 2016

Fermez les yeux, C.J. Cooper

Déterminée à combattre sa phobie de l’avion pour obtenir le poste dont elle rêve, Sara décide de recourir à l’hypnose, par l’intermédiaire d’un ami de la famille, le fascinant Stephen. Au fil des séances, la jeune femme est victime d’hallucinations chaque fois plus terrifiantes…D’où viennent-elles ? Face aux terribles découvertes auxquelles elle est confrontée et grâce à l’aide du docteur, Sarah va se lancer dans une quête d’identité effrénée, à ses risques et périls.

Voilà un roman qui m'a déstabilisée dès le début à cause de sa construction originale. Rien que pour cette construction, il mérite d'être découvert. Il est bâti autour des interviews des différents personnages qui expliquent comment Sarah a changé et pourquoi elle a changé.

Sara souffre d'une phobie de l'avion qui risque de porter préjudice à sa carrière. La promotion dont elle rêve va lui échapper si elle ne parvient pas à monter dans un avion. Malheureusement, sa phobie est pour le moment la plus forte et le seul moyen pour elle de la vaincre est de faire appel à l'hypnothérapie et de faire confiance au beau Stephen, le thérapeute. Si la thérapie atteint rapidement le but souhaité, Sarah commence à flirter avec la frontière délicate raison / folie. Elle oscille, vacille, on ne la reconnait plus.

Le sujet est intéressant (l'hypnothérapie et la relation / patient thérapeute) et, comme je l'ai dit dès le début, la construction du récit est vraiment originale. C'est d'ailleurs le point fort, mais aussi le point faible de ce roman. Chacun des courts chapitres qui composent ce roman correspond à une personne de l'entourage de Sarah qui nous raconte cette lente descente aux enfers.

Le concept a su, dès les premières pages, capter mon attention. J'aimais bien cette idée d'avoir le point de vue de chacun des personnages, d'agencer à travers leur récit les pièces pour reconstituer le puzzle à la fin.

Mais malheureusement, je me suis égarée en cours de route. La faute à cette narration justement. Les personnages, nombreux, et que j'ai parfois eu du mal à identifier, nous parlent non seulement de Sarah, mais aussi de leur propre vie, et mélangent un flot considérable d'informations, me faisant perdre parfois le fil de l'histoire. Par ailleurs, un détail m'a échappé: je n'ai pas compris le pourquoi de ces interviews. Qui posent les questions? Un journaliste? Un enquêteur? Pas de réponse donnée et cela a nui  à ma lecture. Cette structure originale ne trouvait pas de justification.

Un bilan mitigé donc, mais je suis ce roman est doté de points forts qui pourront enchanter d'autres lecteurs. L'auteur a pris des risques, que je me sois égarée ne signifie pas qu'il ne s'agit pas d'un roman de qualité, au contraire.



22 commentaires:

  1. Tout ce qui touche à l'hypnose me met très mal à l'aise. Et c'est un sujet, qui m'intéresse. Rien que pour cela, je pourrais être tentée de le lire...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je comprends ce que tu veux dire sur le malaise dû à l'hypnose. C'est quelque chose d'effrayant je trouve...

      Supprimer
  2. Le résumé me tentait bien... Mais au vu de ce que tu dis, je pense passer pour le moment !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, à mon avis, tu as d'autres livres à lire avant celui-ci!

      Supprimer
  3. Trop de personnages, trop d’informations, ça me perd vite! Par contre je trouve la thérapie par hypnose vraiment intéressante, j’aurais aimé découvrir comment l’auteur en parle...
    Bisous et bon weekend à toi Céline

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La narration est intéressante.

      L'hypnose m'effraie un peu, cette peur de perdre le contrôle même si en réalité il semblerait que ça ne soit pas le cas.

      Supprimer
  4. Je passe mon tour, d'autant que le thème ne m'intéresse pas particulièrement...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a beaucoup d'autres romans à lire!

      Supprimer
  5. C'est vrai que le concept étonne et attise la curiosité. Je le rajoute à ma wish-list merci pour la découverte :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il pourrait peut-être te plaire, j'ai lu de bonnes critiques dessus.

      Supprimer
  6. c'est le probleme quant trop de personnages. c'est dommage parce que j'adore ce genre de format mais être perdu n'est jamais bon signe

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça c'est sûr! C'est quelque part un ratage de l'auteur je trouve, cette confusion.

      Supprimer
  7. Malheureusement, ce roman n'est pas fait pour moi...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça arrive! Et puis il y a tant d'autres romans à lire!

      Supprimer
  8. Pour ma part, pour avoir eu une sorte de conférence de la part d'un hypnotiseur pro au lycée quand j'étais jeune (oui, ça date ^^)(n'empêche c'était bien et complet : explications sur ce qu'est l'hypnose, ses atouts, ses limites, les dangers, etc.), ça m'a permis de vraiment dédramatiser le truc. C'est passionnant à étudier !
    Mais bref, là n'est pas le sujet... enfin pas tout à fait.

    Dis, j'ai l'impression qu'il y a un truc avec les couvertures en ce moment.
    C'est la nouvelle mode, les personnages en lévitation ?
    (cf la couv' de "Sunshine", chez Hachette Black Moon)
    (découverte hier pendant que je m'étais, heu, accidentellement égarée dans la partie librairie d'un supermarché...)

    RépondreSupprimer
  9. L'hypnose me fascine, c'est un sujet qui a trait au cerveau et ça me passionne autant que ça m'effraie.
    (Tu te promènes comme ça, par hasard, dans des libraires... Tu avais du te perdre non?)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. (oups, j'avais oublié de te répondre...)
      Me perdre ? Oui, sans doute... *kof kof kof*

      En fait, dans l'hypnose, il y a aussi de l'auto-suggestion, c'est vraiment intéressant d'écouter un spécialiste en parler. Après, clairement, vu les usages qui peuvent en être faits, c'est un peu flippant.

      Supprimer
    2. Oui, les usages sont effrayants, vraiment. Entre de mauvaises mains, ça peut conduire à de nombreux abus...

      Supprimer
  10. Contrairement à toi, j'ai beaucoup aimé l'originalité de ces interviews...
    Et l'hypnose me fait un peu peur aussi, du coup ce livre m'a fait réfléchir!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je comprends qu'on puisse aimer, car le point faible de ce roman peut aussi être un point fort. C'est clair que c'est un livre qui fait réfléchir...

      Supprimer
  11. Dommage ! Mais je comprends ton questionnement, j'aurais sans doute eu le même, l'absence de justification est quand même un peu regrettable pour apprécier pleinement une lecture… Je pense donc passer mon tour pour cette fois ! Mais j'ai tout de même été contente de découvrir ce titre grâce à toi, merci :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sans parler de déception, c'est vrai que je suis passée un peu à côté de ce roman.

      Supprimer