jeudi 12 janvier 2017

Vous parler de ça, Laurie Halse Anderson

Melinda Sordino ne trouve plus les mots. Ou plus exactement, ils s'étranglent avant d'atteindre ses lèvres. Sa gorge se visse dans l'étau d'un secret et il ne lui reste que ces pages pour vous parler de ça. Se coupant du monde, elle se voit repoussée progressivement par' les élèves, les professeurs, ses amis, et même ses parents. Elle fait l'expérience intime de la plus grande des injustices : devenir un paria parce que ceux dont elle aurait. tant besoin pensent que le mal-être, c'est trop compliqué, contagieux, pas fun. Melinda va livrer une longue et courageuse bataille, contre la peur, le rejet, contre elle-même et le monstre qui rôde dans les couloirs du lycée.

Les lèvres de Melinda sont scellées, parler de ça est impossible. Les mots sont là, mais ils refusent de sortir, comme si « ça » était aux aguets, prêt à bondir. Et pourtant cela lui ferait tellement de bien, ce serait comme cracher ce « ça », l'extirper de sa poitrine pour le jeter au loin. Ce serait comme se libérer. Ce serait comme retrouver sa vie.

Elle voudrait tellement pouvoir parler de ça, mais « ça » est indicible, « ça » est ce que l'on tait, « ça » est la prison qui enferme chaque jour davantage, la corde qui se serre inexorablement autour du cou.

Parce qu'après ça, on ne peut pas faire comme si de rien n'était. Le croiser équivaut à pénétrer sur le chemin des enfers, et la descente est longue, tortueuse, inexorable. Seule une main tendue peut nous amener à rebrousser chemin, mais comment faire quand les mots sont absents et que le monde s'écroule autour de nous ?

Rarement un roman m'aura autant bouleversée. L'exploration de ce que l'on devient après ça sème le malaise, crie toute l'angoisse et toute la terreur de Melinda. J'aurais voulu pouvoir la rattraper, aider les mots à sortir, lui dire qu'elle pouvait parler, que ça ne devait pas gagner. J'aurais voulu la prendre dans mes bras, la cajoler pour bercer l'enfant qu'elle est, pour mettre à terre ce « ça » et le piétiner jusqu'à ce qu'il demande grâce.

J'ai lu, impuissante, ses réflexions, ai été témoin de comment elle s'enfonçait chaque jour davantage dans l’obscurité, de comment les autres ne la comprenaient pas parce que les mots étaient absents, de comment le spectre de la solitude l'enserrait dans ses griffes... A cause de ça.

Que ce roman sonne juste... Il donne la voix à ceux qui l'ont perdue, à ceux qui ont croisé « ça », et, malgré l'atrocité du monstre, il montre que, même si l'on descend très bas, l'on peut aussi remonter. Une lueur d'espoir dans une mer noire, une lueur qui donne le courage de vaincre ça.

Emouvant. Bouleversant. Déchirant.

C'est le récit d'une lutte non seulement contre ça mais aussi contre soi qui nous est relaté. C'est le récit de la survie d'une jeune fille qui avait tout pour être heureuse, au cynisme et à l'humour mordant. C'est le récit de ça, ces mots que Melinda avait perdus.


Un roman que l'on devrait tous lire, adolescents ou adultes, il n'y a pas d'âge pour se battre contre ça.

32 commentaires:

  1. C'est vrai que ça a l'air vraiment poignant et bouleversant.

    RépondreSupprimer
  2. Les romans de cette maison d'éditions me tentent beaucoup. Et, celui-ci en particulier. Encore plus avec ta chronique d'ailleurs. Il a l'air très émouvant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aime beaucoup l'esthétique de cette collection, et j'ai entendu beaucoup de bien des autres romans!

      Supprimer
  3. Ce livre à l'air vraiment bouleversant... Il ne doit pas être toujours facile à lire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est difficile à lire. Les non-dits sont légion et la souffrance omniprésente. Mais dans la noirceur, il y a une vraie lueur d'espoir. Il est vraiment superbe...

      Supprimer
  4. Je l'ai eu entre les mains hier ! Il me tente et là, tu viens d'ajouter à mon envie de le découvrir...

    RépondreSupprimer
  5. J'ai eu un gros coup de coeur pour ce livre :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je comprends tout à fait! C'est d'ailleurs toi et ton blog qui m'avez fait découvrir cette maison d'édition!

      Supprimer
  6. Ce livre a l'air bouleversant! Il est depuis trop longtemps dans ma wish-list... il faut que je me le procure!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu en as l'occasion, lis-le, il vaut vraiment le détour.

      Supprimer
  7. Les livres de cette édition ont vraiment l'air pas mal et tu confirmes avec ce livre! Je me le note :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, cette maison d'édition m'attire beaucoup également.

      Supprimer
  8. Je ne sais pas ce "ça" mais je devine une histoire de viol, d'inceste, d'intimidation et ce mur du silence qui s'est dressé pour tenter de vaincre l'horreur.
    Certains combats nécessitent beaucoup de courage...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, énormément de courage est nécessaire pour ces combats. Et la littérature peut donner une voix à ce qui est tu, elle a un vrai rôle à jouer...

      Supprimer
  9. Moi aussi je l'avais déjà repéré chez Léa TouchBook, et après t'avoir lu, je suis maintenant convaincue de l'urgence de le découvrir ! Merci Céline, une fois encore tes mots ont fait mouche :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut vraiment le découvrir, c'est un roman qui frappe fort. J'ai découvert cette collection chez Lea, et j'aime vraiment beaucoup, ce sont des textes très intelligents, porteurs d'un messages forts.

      Supprimer
  10. Ce livre est dans ma Wishlist est j'aimerais beaucoup le lire cette année

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère qu'il te plaira, c'est une lecture marquante...

      Supprimer
  11. J'ai l'autre roman de l'auteur dans ma PAL que j'espère lire prochainement: Je suis une fille de l'hiver! En tout cas, vous parler de ça arrive direct dans ma PAL sans hésiter! Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'autre roman a intégré ma PAL également (mais chuttt ). J'ai tellement aimé celui-ci que je n'ai pas résisté.

      Supprimer
  12. Il me tente depuis quelque temps, je pense que je vais tenter...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. N'hésite pas, c'est une lecture percutante.

      Supprimer
  13. Après avoir lu "Je suis une fille de l'hiver", je me dis que je pourrais me lancer aussi dans celui-là.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai "Je suis une fille de l'hiver" dans ma PAL. Vu celui-ci, j'ai hâte de le lire. Mais j'ai l'impression qu'il faut être solide et pas dans un jour sans, l'auteure a le don de faire des livres coup de poing.

      Supprimer
  14. Tu mintrigues énormément avec ce "ça" je n'ai plus qu'à le lire pour découvrir de quoi il s'agit!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu as l'occasion, découvre-le. C'est un roman qui m'a marquée...

      Supprimer